ÉTUDE DE CAS

Prêts à effet de levier

Sociétés d’assurance, Moyen-Orient | Juillet 2017


Engagement, un bref aperçu

Une société d’assurance du Moyen-Orient désire investir approximativement 100 millions $US en fonds à effet de levier, avec une emphase sur les créances prioritaires garanties.

PRÉOCCUPATIONS DU CLIENT

Cet investisseur est très expérimenté dans cette classe d’actifs et a déjà investi dans 10 fonds à effet de levier. Cependant, ils éprouvaient des difficultés à trouver des gestionnaires qui convenaient à leurs strictes exigences. Parmi les besoins: uniquement des instruments de placement groupés, un maximum strict de holding d’une limite de 15% du fond (ex. un fond de minimum 650 millions $US), liquidité mensuelle (leur permettant entrées∕sorties efficaces, évitant si possible des cotisations anti-dilution), et de préférence un domicile européen.

Résultat

  • bfinance a mené une recherche de gestionnaire et une sélection approfondie pour cette classe d’actif, ce qui s’avéra utile pour ce cas complexe. L’équipe s’appuya sur l’expérience d’autres classes d’actifs et utilisa les relations avec d’autres firmes – gestionnaires d’obligations à haut rendement, CLO (bureaux centraux de liaison), gestionnaires de prêts directs et commanditaires de souscription privées – pour identifier un univers complet.

  • Le processus de recherche illimitée de bfinance mena à la découverte de quatre gestionnaires qui offraient des fonds qui correspondaient fortement aux exigences de l’investisseur.

  • Une analyse qualitative approfondie révéla que deux d’entre-deux possédaient les ressources, aptitudes et capacités les plus compétitives pour surperformer à l’avenir.

  • Après une diligence requise, le client décida d’investir avec un de ces investisseurs. bfinance poursuit sa surveillance de résultats et progrès.

Selon notre expert